Derniers articles parus



     Mois Molière - Juin 2018
23 mai

Dans le cadre du mois Molière, nous vous recommandons de réserver votre journée du dimanche 24 juin 2018, pour vous rendre Parc de Picardie pour :
12h00 - verre de l’amitié, offert par l’AS.RI.EU.PE.
Suivi d’un pique-nique (panier repas à apporter)
15h00 - représentation de la pièce de théâtre "Le bourgeois gentilhomme".
d’après Molière
Mise en scène Danuta Zarazik Académie Internationale des Arts du Spectacle
Compagnie en résidence à Versailles

Affiche invitation :

PDF - 554.7 ko
     La fibre optique Ftth - Mai 2018
21 mai

Le déploiement de la fibre optique Ftth dans les résidences de notre quartier, par ORANGE, avance lentement mais sûrement.
Comme prévu lors de la réunion publique du 8 novembre 2016 à l’hôtel de ville de Versailles, ORANGE a effectué les travaux de raccordement de la fibre optique Ftth sur le nouveau réseau.
Pour rappel, notre quartier se trouve dans le lot 1 décrit par ORANGE.

Il apparaît qu’une ou deux résidences de la rue Hélène Andrée ne soient toujours pas raccordées.

Nous rappelons aux présidents/présidentes de copropriété, dont le syndic n’a pas encore transmis la convention d’installation dûment complétée, que leur Assemblée Générale (AG) doit voter l’autorisation d’installation par ORANGE et transmettre les deux documents ci-après aux deux adresses mails ORANGE et SADE, indiquées dans le document ci-après :

PDF - 61 ko

Convention d’installation :

PDF - 216 ko

Résolution AG :

PDF - 110.4 ko

Les étapes suivantes :
- ORANGE prendra contact avec le syndic ou un représentant du conseil syndical pour la prise de rendez-vous de la visite de la résidence concernant l’étude préalable au déploiement de la fibre optique.
- ORANGE transmet pour validation par le SYNDIC le dossier d’étude (description cheminement, photographies pour les passages, ...).
- Le SYNDIC indique son accord à ORANGE qui planifiera ensuite son intervention par ses équipes ou celle de son sous-traitant SADE.
- Aux dates fixées par ORANGE, intervention dans la résidence pour le déploiement de la fibre optique (de la boîte de jonction du réseau au niveau du trottoir jusqu’aux boîtiers de raccordement sur les paliers).
- A la fin de l’installation, ORANGE appose dans les halls d’accueil une plaquette indiquant que la résidence est raccordée. Ensuite trois mois maximum de gel commercial est respecté pour permettre aux concurrents d’ORANGE de se raccorder ou non aux points de mutualisation (PM). Si les autres opérateurs se raccordent ainsi ils pourront proposer leur offres d’abonnement aux demandeurs (copropriétaires, locataires).
- Suite au choix de l’opérateur (ORANGE ou autres opérateurs, si ceux là sont raccordés au PM, SFR, BOUYGUES, FREE), celui-ci proposera un abonnement (débit descendant de 100 Mb ou 200 Mb ou 500 Mb ou plus). Cet opérateur effectuera le raccordement de la fibre optique Ftth du boîtier situé sur le palier jusqu’au nouveau boîtier dans l’appartement (cette installation sera gratuite ou non selon les promotions proposées par l’opérateur).
- Du nouveau boîtier fibre optique sera raccordée votre nouvelle box (raccordement à la TV, vos PC via un câble RJ45, vos tablettes/smartphones/PC via WIFI).

     Livre "Versailles, des âmes près du corps"
21 mai

Vous trouverez ci-après un extrait du livre « Versailles, des âmes près du corps – Petits-Bois Jussieu Picardie Pershing »

PDF - 346.3 ko
     Livre "Versailles, des âmes près du corps"
20 mai

Le début de l’avant-propos en guise de présentation de cet ouvrage de 308 pages explorant l’histoire de la périphérie nord-est de Versailles...

Versailles, c’est évidemment un château célèbre décrit, conté et raconté dans des milliers d’ouvrages, c’est aussi une ville plus que tricentenaire dont l’histoire a été explorée avec minutie, c’est enfin une agglomération moderne. Depuis quelques années, les habitants de cette dernière se sont penchés eux-mêmes sur le passé de leur quartier, les historiens officiels ne s’aventurant que timidement dans les périphéries. Porchefontaine, Montreuil ou Chantiers se sont ainsi retrouvé des racines... ce qui est bon pour affronter l’avenir.

La périphérie nord-est de Versailles n’avait pas encore été dépeinte dans ses évolutions, il est vrai que son histoire récente laissait accroire qu’elle n’avait pas de passé, ou si peu. L’espace occupé par les quartiers Petits-Bois, Jussieu, Picardie et Pershing commence à s’urbaniser discrètement dans la deuxième décennie du XXe siècle. Etait-ce à dire pour autant que ces confins de Versailles, longtemps ignorés des Versaillais, n’avaient pas d’histoire, aucun passé marquant pour la ville et sa région ? La recherche des traces anciennes a démontré qu’il n’en était rien : cette marge versaillaise existait déjà à l’époque de Louis XIV, entre autres en alimentant la Cité royale et le Château avec l’eau de Seine ou en traitant les « matières » de la Ville neuve. Après ce constat facilitant l’entrée dans la modernité, il importait de situer la transformation rapide, parfois brutale, de ces paysages ruraux et forestiers. Et là, les documents écrits ne pouvaient suffire, le témoignage vivant s’imposait « car le paysage, support de la vie, concerne chaque habitant qui en est l’héritier, l’auteur, l’utilisateur et, bien sûr, l’observateur admiratif ou consterné. » . Nous sommes ainsi arrivés à ce qui constitue l’essence de ce travail : les êtres dans leur milieu quotidien, leur identité face à la transformation brusque ou imperceptible de leur environnement.

Les trois sources permettant de recomposer le passé (archives, journaux et mémoires vives) ne recèlent pas toujours la même vérité, elles dévoilent des facettes nuancées de la réalité et se complètent sans former nécessairement le tout. Parti de rien ou presque, se nourrissant de documents d’archives parfois disparates, d’articles de presse trop souvent glanés et de témoignages humains dont certains manquent à l’appel, le présent ouvrage ne fait que défricher l’histoire jusqu’ici oubliée d’une périphérie particulièrement diverse de Versailles. Ni livre d’histoire, ni traité de sociologie, ni manuel d’urbanisme, ni recueil de souvenirs, cette compilation de traces multiformes cherche avant tout à comprendre comment des entités urbaines se sont constituées et intégrées - ou pas – à un corps citadin existant. Tout reste donc à écrire, tant sur la naissance et l’évolution de Petits-Bois et Jussieu que sur l’urbanisation de Pershing.

Cet ouvrage peut se lire en butinant de chapitre en chapitre, chacun d’eux étant sciemment autonome au risque de répétitions ; mais pour en retirer un sens global, il faut le lire dans son entier et dans l’ordre. Le cheminement proposé parcourt des lieux qui sont aussi toujours des repères temporels. En mêlant le passé et le présent, ce document n’est pas un livre d’histoire stricto sensu mais plutôt un corpus d’espaces humains en quête d’identité, et parfois de reconnaissance.

Pour la commande du livre, veuillez compléter le bon de commande ci-après et le transmettre, accompagné de votre règlement, à l’adresse suivante :
AS.RI.EU.PE.
Jean-Luc JARROIR
138 avenue des Etats-Unis
78000 Versailles

PDF - 40.7 ko
     3 siècles d’eau à Versailles
20 mai

“Trois siècles d’eau à Versailles pour le château et pour la ville ( 1663 – 1964)” est le titre d’un ouvrage écrit par Jean Siaud avec la collaboration de Pierre Desnos.
Ce livre ,très riche en illustrations, retrace l’histoire de l’eau à Versailles depuis Louis XIII.

Il permet de découvrir notamment deux lieux historiques : le Pavillon des Filtres et le Bassin de Picardie, situés sur le haut de l’avenue des Etats Unis.

Sites à découvrir à l’occasion des journées du Patrimoine.