Derniers articles parus



     Décembre 2021 - Janvier 2022 : Gestion de l’épidémie - Arrêté du préfet des Yvelines. Conférences de presse
20 janvier

Au 20 janvier 2022 :
Le premier ministre, Jean Castex, a annoncé une levée progressive des restrictions liées au Covid-19 d’ici la mi-février. Le pass vaccinal entre en vigueur ce lundi 24 janvier.

Le Premier ministre a annoncé qu’à la faveur du nouveau pass vaccinal, la plupart des restrictions seront levées à la mi-février.

Le pass vaccinal doit lui entrer en vigueur lundi 24 janvier 2022. Il doit d’abord passer ce vendredi par le Conseil constitutionnel.

Concrètement, l’ensemble des Français de 16 ans et plus devront présenter un schéma vaccinal complet pour aller au restaurant, au stade ou dans un TGV.

Le ministre de la santé, Olivier Véran, a précisé que le gouvernement « relâchera les mesures de contrainte dès lors que la pression hospitalière sera suffisamment basse. Ce que nous voulons, c’est qu’il n’y ait plus de soins déprogrammés ». Toutefois le pass vaccinal sera appliqué « aussi longtemps que nécessaire ».

Pass vaccinal : quelle différence avec le pass sanitaire et ce qui pourrait changer
Rappel vaccinal ouvert aux 12-17 ans
Depuis l’annonce de ce nouveau pass, un million de Français ont reçu au moins une dose. Pour les personnes qui ont reçu une injection avant le 15 février, elles pourront avoir un pass vaccinal avec un test (il doit dater de moins de 24 heures) à condition de faire sa deuxième dose dans le mois qui suit.

Jusqu’à présent destiné aux adultes ainsi qu’aux mineurs fragiles ou atteints de pathologies, le rappel vaccinal pour les 12-17 ans sera également ouvert à partir de ce lundi 24 janvier, sans obligation pour le moment.

Vaccination des 5-11 ans : la Haute Autorité de Santé a donné son feu vert
Fin des jauges, du masque en extérieur et du télétravail obligatoire le 2 février
« L’évolution de la situation nous permet d’envisager un allègement des contraintes dès les premiers jours de février », a expliqué Jean Castex.

À compter du mercredi 2 février donc, les jauges seront supprimées dans les lieux accueillants du public assis, à savoir les stades et les établissements culturels, mais le masque restera obligatoire.

Le port du masque ne sera plus exigé en extérieur. Le télétravail ne sera plus obligatoire mais « restera toutefois recommandé », précise Jean Castex. « Avec le soin aux entreprises de maintenir un bon niveau dans le cadre du dialogue social interne. »

Jusqu’à cette date, les trois à quatre jours de télétravail par semaine restent en place.

Réouverture des discothèques le 16 février

Le mercredi 16 février, la levée des restrictions continuera. Ainsi, les discothèques pourront rouvrir, pour le moment avec un simple pass vaccinal. Les boîtes de nuit sont fermées depuis le 10 décembre dernier.

Les concerts debout seront réautorisés et il sera de possible de consommer debout dans les bars.

À noter également que l’on pourra de nouveau manger et boire dans les stades, les cinémas et les transports à partir du 16 février.

Le gouvernement envisage un allègement du protocole sanitaire à l’école.
S’il a reconnu la difficulté du protocole sanitaire à l’école, Jean Castex a expliqué vouloir garder les écoles ouvertes. Il a annoncé que ce mardi 18 janvier, 17 037 classes étaient fermées en France.

Le Premier ministre a par ailleurs annoncé que le gouvernement réfléchissait à un nouveau protocole dans les écoles, allégé, après les vacances de février.

Nous pourrons envisager au retour des vacances scolaires de février un allègement du protocole scolaire, sur le port du masque dans les écoles élémentaires ou sur le nombre de tests et autotests à réaliser.

Au 18 janvier 2022 :
Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis, Yvelines... Plusieurs départements d’Île-de-France ont pris un nouvel arrêté préfectoral après la décision de la cour administrative de Paris la semaine dernière.
Elles ont pris acte de la décision du tribunal administratif de Paris. Plusieurs préfectures ont publié ce lundi 17 janvier 2022 un nouvel arrêté préfectoral imposant le port du masque en extérieur. En effet, les tribunaux administratifs des Yvelines et de Paris ont suspendu la semaine dernière les arrêtés concernant le port du masque à l’extérieur qu’ils jugeaient trop stricts et pas proportionnés.

Ces dernières heures, les préfectures du Val-de-Marne, de l’Essonne, de Seine-Saint-Denis, du Val-d’Oise, ou encore des Yvelines, ont publié sur Twitter un nouveau texte précisant les lieux où le masque serait désormais obligatoire, pour empêcher la propagation du Covid-19. Les zones d’extérieur concernées par ces nouveaux arrêtés (sauf moins de 11 ans) sont :
- Les marchés, brocantes, vide-greniers, ventes au déballage ;
- Les rassemblements, manifestations, réunions ou activités réunissant 10 personnes ou plus, organisés sur la voie publique, quel que soit leur objet
- Les lieux d’attente des transports en commun, notamment les arrêts de bus et de tramway et leur proximité immédiate
- Les abords des gares et des entrées de centres commerciaux, à leurs heures d’ouverture
- Les abords des établissements scolaires ou universitaires, aux heures d’entrée et de sortie du public
- Les abords des lieux de culte, aux heures d’entrée et de sortie du public lors des offices et cérémonies
- Les files d’attente qui se constituent dans l’espace public.

Au 12 janvier 2022 :
Le tribunal administratif de Versailles a suspendu mercredi 12 janvier 2022 l’arrêté préfectoral rendant obligatoire le port du masque en extérieur dans le département des Yvelines.

Nouvel arrêté du préfet des Yvelines applicable au 31 décembre 2021 :
“ Ainsi, à compter de ce vendredi 31 décembre 2021, le port du masque sera obligatoire en plein air sur la voie publique et dans l’espace public, dans les zones urbanisées des communes comprises entre les panneaux de signalisation routière matérialisant les entrées et sorties d’agglomération.”
Traduction : on ne sort plus dans la rue sans son masque.
Les dérogations :
Toutefois, cette obligation ne s’appliquera pas aux personnes de moins de onze ans, aux personnes circulant à l’intérieur des véhicules particuliers et professionnels, aux cyclistes, aux usagers de deux-roues motorisés, aux personnes, notamment en situation de handicap, munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation, aux personnes pratiquant une activité physique ou sportive, aux personnes circulant dans les forêts, zones boisées, prairies, chemins ruraux et forestiers du département.

Conférence de presse du 1er ministre Jean Castex et du ministre de la santé Olivier Véran ce 27 décembre 2021.

CE QU’IL FAUT SAVOIR :
"Une situation particulièrement tendue" avec le risque d’atteindre "250 000 cas par jour d’ici au début du mois de janvier". Jean Castex, accompagné du ministre de la Santé, Olivier Véran, s’est exprimé sur la flambée des cas de Covid-19 lundi 27 décembre. Le Premier ministre a présenté les arbitrages retenus par l’exécutif à l’issue du conseil de défense sanitaire et du Conseil des ministres. Pour freiner la progression de l’épidémie, Jean Castex a notamment annoncé un renforcement du télétravail, lequel est désormais "obligatoire" quand cela est possible et "trois jours minimum par semaine".

La délai avant la dose de rappel réduit à trois mois. Pour accélérer la campagne de rappel, Jean Castex a annoncé un raccourcissement du délai avant la troisième dose "à trois mois" après la deuxième dose. Par ailleurs, pour ne pas paralyser la société, la durée d’isolement des cas contact va être "ajustée" avec de nouvelles règles définies "d’ici la fin de la semaine".

Le retour des jauges dans les grands événements. De plus, les grands événements sont limités à 2 000 personnes en intérieur et 5 000 en extérieur. Les concerts debout sont interdits. Dès le 3 janvier et pour trois semaines, il sera impossible de consommer debout dans les bars et les cafés, tandis que la consommation de boisson et de nourriture est interdite dans les cinémas, théâtres et transports collectifs, y compris longue distance, tels que les trains.

Pas de changement sur le réveillon de la Saint-Sylvestre et la rentrée.
La rentrée des classes, prévue le 3 janvier, n’est pas reportée et les cours ne sont pas basculés en distanciel.
Pour le 31 décembre, il n’y aura pas de couvre-feu mis en place pour réduire les rassemblements privés, alors que les feux d’artifice et la consommation d’alcool sera interdite sur la voie publique.

     Nouveau centre de dépistage
18 janvier

Face à l’afflux des demandes de tests du Covid-19, la Ville de Versailles ouvre, avec le soutien de la Région Ile-de-France, un centre de dépistage (PCR et antigénique) sur le parking de l’Europe jusqu’au 16 mars 2022.

- Ouvert du lundi au samedi de 9h à 13h et de 14h à 19h.
- Avec ou sans rendez-vous. Réservez sur Doctolib.fr.
- Apportez votre carte vitale.

     Janvier 2022 : Nouvelle année
17 janvier

Les membres du Conseil d’Administration de l’ASRIEUPE vous présentent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année, ainsi qu’à vos proches.

Que celle-ci vous apporte bonheur, santé, joies familiales et réussites.

Nous vous souhaitons une année riche en projets professionnels et familiaux.

     Papiers à conserver
17 janvier

Un rappel sur les papiers à conserver :

PDF - 115.2 ko
     Application de gestion du tri des déchets
17 janvier

Article paru dans la revue "Toutes les nouvelles de Versailles ..." du 29 décembre 2021 :